Fédération départementale de pêche 68
Fédération du haut-rhin
pour la pêche et
la protection du milieu aquatique

Reprise de la pêche - Point de situation

Depuis les annonces gouvernementales du 7 mai, les modalités de reprise de notre loisir reposaient entièrement sur les décisions du Préfet du Haut-Rhin. Notre Fédération a usé de son pouvoir auprès du Préfet mais la décision ne nous revient pas.


Depuis ces annonces, vous l’avez sans doute constaté, c’est la cacophonie la plus complète en ce qui concerne la reprise de la pêche. 

Vous avez notamment pu vous en rendre compte que :

  • Les décisions des préfets sont bien différentes d’un département à l’autre et la situation très inégale en France, y compris pour les départements « rouge » ;
  • De nombreuses informations circulent un peu partout, chacun y va de son interprétation des annonces ministérielles, indiquant tout et son contraire. 


Deux points en particulier nécessitaient d’être précisés :

  • Est-ce que l’interdiction concerne les lacs seulement ou bien aussi les étangs et les plans d’eau divers ? 
  • La pêche est-elle concernée par les interdictions de promenade ?


C’est pourquoi, avant de prendre la responsabilité de communiquer, dans le souci de ne pas risquer de transmettre des informations erronées à nos pêcheurs - sans pour autant être plus restrictif que les souhaits du Préfet - nous avons souhaité attendre le plus tard possible la sortie du nouvel arrêté préfectoral plutôt que de nous baser sur un communiqué de presse ou des éléments non officiels.

Malheureusement, cet arrêté n’ayant pas été pris, nous avons dû nous résoudre à communiquer malgré tout.

Aussi, sur la base d’un mail de la Préfecture reçu en fin d’après-midi, la situation est donc celle-ci à l’heure actuelle dans le Haut-Rhin, bien que susceptible d’évoluer :

  • Reprise de la pêche possible sur l’ensemble des rivières et des canaux. 
  • Pêche non permise sur l’ensemble des lacs, plans d’eau et étangs du département, y compris ceux qui ne sont pas gérés par des AAPPMA (amicales de pêche, associations communales ou activité privée) jusqu’au 1er juin. 

 

Nous nous réjouissons de cette avancée mais comme vous, nous sommes extrêmement déçus, agacés même ! Tant par cette interdiction difficilement compréhensible que par la communication de la Préfecture, pour le moins tardive et on ne peut plus floue.

Nous vous rappelons que nous ne sommes en rien décisionnaires et que nous en subissons comme vous les conséquences.

 

Soyez certains que nous allons reprendre contact avec la Préfecture dès demain afin de défendre la possibilité de pêcher sur les étangs et divers plans d’eau en toute sécurité.

Nos AAPPMA également vont continuer à contacter les maires concernés, seuls habilités à solliciter une dérogation auprès du Préfet.

 

Pour ceux qui pêcheront sur les cours d’eau et canaux, cela devra bien sûr être effectué dans le strict respect des gestes barrières et de distanciation sociale. 

Il est de la responsabilité de chaque pêcheur d’être exemplaire afin de montrer que l’on peut pratiquer notre loisir en toute sécurité et afin de donner du crédit à nos demandes de dérogations.

 

Pour ceux qui auront la chance de sortir la canne, nous vous souhaitons de passer un agréable moment.

 

En espérant vous avoir apporté les précisions attendues, ainsi que les raisons de notre communication tardive, nous vous remercions pour votre patience et votre compréhension !