Fédération départementale de pêche 68
Fédération du haut-rhin
pour la pêche et
la protection du milieu aquatique

POINTS INFO CYANOBACTERIES

Point sur la présence de cyanobactéries dans les lacs et plans d'eau du Haut-Rhin 


Lac Vert  (analyses positives et taux de cyanobactéries dépassant le seuil de 20000 cellules par mL)

Lac du Schiessrothried (analyses positives et taux de cyanobactéries dépassant le seuil de 20000 cellules par mL)

Lac du Forlet (analyses positives et taux de cyanobactéries dépassant le seuil de 20000 cellules par mL)

Lac d'Alfeld (analyses positives mais taux de cyanobactéries inférieur au seuil de 20000 cellules par mL)

Lac Neuweiher (analyses positives mais taux de cyanobactéries inférieur au seuil de 20000 cellules par mL)

D'autres plans d'eau (Kruth Wildensthein) et cours d'eau (Ill  et Lauch) du département présentent des suspitions ou des taux au-dessous du seuil d’alerte.

Il faut savoir que lorsqu’elles sont en petites quantitées, les Cyanobactéries ne se voient qu’au microscope. Mais quand elles sont très abondantes, elles sont bien visibles à l’œil nu sous formes "d'algues vertes".


La Collectivité européenne d’Alsace (CEA) pratique en été depuis quelques années maintenant des analyses régulières de la qualité d’eau des lacs dont il est propriétaire.

Celles-de cet été ont indiqué la présence dans l’eau de cyanobactéries potentiellement toxiques et ayant pu contaminées les poissons s’y trouvant. La CEA a mis en place des panneaux d’information en conséquence sur les plans d'eau concernés.

Nous nous accordons totalement sur le fait que par principe de précaution les poissons ne doivent pas être consommés, mais nous tenons toutefois à bien préciser que la pêche y reste autorisée.


Nous invitons chacun à respecter les mesures de prévention suivantes :

  • Eviter tout contact avec l’eau et bien se laver si contact il y a ;
  • Ne pas ingérer d’eau ou porter à la bouche des éléments ayant été en contact avec l’eau (attention aux enfants) ;
  • Empêcher les animaux de s’abreuver ;
  • Eviter la propagation et la contamination d’autres zones : sécher totalement ou désinfecter minutieusement tout matériel ayant été en contact avec l’eau.

 

L’origine précise de ces cyanobactéries n’est pas encore connue, mais des investigations devraient être menées afin de tenter de l’identifier.

Leur apparition résulte du cumul de plusieurs facteurs :

  • Eau trop riche en nutriments, possiblement par des apports liés aux activités humaines ;
  • Ensoleillement important ;
  • Température de l’eau élevée.

 

Cette présence de cyanobactéries est périodique et devrait cesser avec la chute des températures et de l’ensoleillement.


Nous ne manquerons pas de vous tenir informé de l’évolution.

 

Sachant pouvoir compter sur votre compréhension